Intercommunalité
Ca s'est passé...

Le 08/12/2016 Collecte des déchets et recyclage

La Communauté de communes Pévèle-Carembault a mis en place un site internet sur la collecte des déchets afin de mieux informer les habitants. Vous pouvez le visiter en cliquant ici.

Le Symideme (notre syndicat de traitement des déchets) met à votre disposition une ressourcerie numérique pour recycler localement les objets dont vous ne vous servez plus. Il vous est possible de le consulter en cliquant ici.

Deux dossiers sur la collecte du verre sont parus dans les bulletins d'information municipale de Phalempin des mois de novembre et décembre 2016 : vous pouvez les télécharger en cliquant ici.
 


 
PrinterEmail_open_image

Forum de recrutement d'urgence

La fibre optique démarre en Pévèle Carembault par un forum de recrutement d'URGENCE ! Il aura lieu le 15 décembre prochain en mairie annexe de Templeuve en journée.

Ce forum est réservé aux chercheurs d'emploi éligibles aux clauses d'insertion, c'est à dire allocataires RSA et Jeunes mois de 26 ans résidant du territoire. Une réunion d'information au public concerné est prévue ce mercredi 7 décembre à 14h30 en mairie annexe de Templeuve.

Plus d'informations sont disponibles sur la page Facebook de la communauté de communes Pévèle-Carembault : cliquez-ici.



 
PrinterEmail_open_image

Enquête en ligne : donnez votre avis

PrinterEmail_open_image

Permanence Espace Info Energie

Depuis la rentrée de septembre, des permanences mensuelles ont été mises en place sur 6 communes du territoire de la Communauté de communes Pévèle Carembault. Les permanences seront exceptionnellement sans rendez-vous les 1ers mois de leurs mises en place.

Les permanences à Phalempin se dérouleront le 2ème mercredi du mois de 14h à 17h, au 1er étage de la mairie sur rendez-vous au 03.59.611.202 ou eiepevelecarembault@adilnord.fr 

 Téléchargez le tryptique
 
Il s’agit d’un nouveau service de proximité à destination des habitants mis en place sur le territoire de la Communauté de communes Pévèle Carembault depuis le 1er avril 2015. Le conseiller Espace Info Energie (EIE) délivre aux particuliers, propriétaires ou locataires, des informations et des conseils gratuits, neutres et indépendants pour maîtriser ses consommations d’énergie dans l’habitat. Le conseiller EIE vous propose des solutions concrètes en matière de rénovation basse consommation, de chauffage, d’isolation, d’étanchéité à l’air, de ventilation, de choix de l’énergie, d’équipements électroménagers performants, de gestes au quotidien ou bien tout simplement pour faire le point sur vos factures et vos consommations.
Une évaluation simplifiée de votre consommation énergétique dans l’habitat peut être réalisée en fonction de différents critères (bâti, équipements électriques et systèmes de chauffage).
Il vous informe également sur les différents dispositifs de financement (subventions, aides locales, crédits d’impôts etc…) pour vos travaux de rénovation ou de construction.
 
Ces conseils vous permettent ainsi de réduire votre facture d’énergie, d’améliorer votre confort et de réduire le risque de précarité énergétique.
Par téléphone, e-mail ou sur rendez-vous, contactez l’Espace Info Energie le plus proche de chez vous !
 
A l’initiative de l’ADEME, depuis 2001, un réseau de plus de 400 conseillers EIE existe désormais à l’échelle de la France.
En région, et plus particulièrement sur le territoire de la Communauté de communes Pévèle Carembault, un des 12 conseillers EIE de l’ADIL du Nord vous reçoit sur rendez-vous à Orchies ou dans l’une de ses permanences mise en place à partir de septembre 2015.
Enfin, ponctuellement tout au long de l’année, le conseiller Espace Info Energie intervient lors de conférences, formations, animations d’ateliers pédagogiques, visites d’installations exemplaires en partenariat avec les collectivités locales et les relais associatifs.
 
Pour tout renseignement contactez : Guillaume Flament – Conseiller EIE Pévèle Carembault- ADIL du Nord – 3 rue Jules Roch 59310 ORCHIES – 03 59 611 202 eiepevelecarembault@adilnord.fr - www.adilnord.frwww.renovation-info-service.gouv.fr  
PrinterEmail_open_image

Documents utiles CCPC 2016

Pévèle Carembault
Un territoire en 5 dimensions !


Créée le 1er janvier 2014, la Pévèle Carembault avait 2 ans pour définir les compétences qu’elle exercerait en lieu et place de ses 38 communes. Pour la première fois dans la Région, et sans doute en France, la population a pu participer à la création de sa Communauté de communes à travers un grand débat public organisé au printemps 2015. Plus de 1 000 personnes y ont participé et 411 propositions ont été recueillies. De ce travail collaboratif émerge une Pévèle Carembault en 5 dimensions !
 

 Visitez le site de la CCPC : http://www.pevelecarembault.fr/


 Téléchargez la plaquette de présentation de la CCPC pour 2016

 Téléchargez la plaquette 2016 pour les séniors

 Téléchargez la plaquette 2016 pour les jeunes

 
PrinterEmail_open_image

Le 12/12/2015 Quelle métropole en 2035 ?

PrinterEmail_open_image

Carte des producteurs locaux en Pévèle Carembault

PrinterEmail_open_image

Coworking : les recettes Pévéloises du succès

Jeudi 5 Novembre 2015 / 18h30 - 20h30 : Créer et entreprendre en Pévèle, même pas peur !
Tous les outils pour se lancer et se développer

Samedi 7 Novembre 2015 / 10h00 - 12h00 - Porte ouverte : découvrez les services de notre espace de coworking

Samedi 14 Novembre 2015 / 10h00 - 12h00 - Atelier du goût : à la découverte de produits locaux (expos + ateliers)

Mercredi 18 Novembre 2015 / 18h30 - 20h30 - Développer les partenariats :
apéro-meeting des métiers de la communication

Nombre de participants limité : inscrivez-vous avant le 31/10 sur www.jetravailleauvert.org

Pour plus d’informations : contact@jetravailleauvert.org
www.jetravailleauvert.org

Je travaille au vert - Mon’s Moulin : 350 rue du Moulin - 59246 Mons-en-Pévèle

En novembre et décembre, 1 jour d’essai gratuit de notre espace de coworking le vendredi


Téléchargez le flyer
PrinterEmail_open_image

CCPC : premiers transferts de compétences

Depuis sa création le 1er janvier 2014, la Communauté de Communes Pévèle Carembault exerçait les compétences des anciennes communautés de communes de son ressort.

Après plusieurs mois de travaux, l’assemblée générale de la CCPC a voté ce 21 septembre les premiers transferts de compétence. Ils seront effectifs à partir du 1er janvier 2016.
 
Quelles sont les conséquences pour notre commune et ses habitants ?
Les compétences exercées jusqu’à présent totalement ou en partie par notre commune et qui vont être transférées à la CCPC :
- Il s’agit pour l’animation jeunesse, des centres aérés et de loisirs pour les enfants de 6 à 12 ans et les ados de 12 à 17 ans, pendant les vacances scolaires, les mercredis et les samedis.
Est-ce que cela changera quelque chose pour les parents ? Non ! Car vos interlocuteurs, élus et personnels, resteront sur notre commune et resteront inspirateurs ou associés aux décisions. Oui ! Car une économie d’échelle permettra de maintenir, voire baisser, la participation des familles et aussi d’offrir une meilleure offre. Les autres activités de l’animation jeunesse resteront communales.
 
Quelles sont les compétences exercées jusqu’à présent par la CCPC et qui vont être transférées à la commune ?
- La lutte contre l’incendie : Le Centre de Première Intervention (CPI) et l’affiliation au Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS) qui étaient de compétence intercommunale reviennent dans le giron communal. Il n’y a aucune conséquence, évidemment, dans le service rendu.
- Certaines compétences techniques extincteurs, assurances, copieurs, chauffage, etc … . Là aussi, il n’y a aucune conséquence, bien sûr, dans le service rendu.
 
Quelles sont les conséquences financières pour notre commune et ses habitants ?
La commune de Phalempin transférera à la CCPC, à partir de 2016, l’évaluation du coût des activités de l’animation jeunesse qui ont été transférées. En revanche elle percevra de la CCPC l’évaluation des coûts relatifs à la lutte contre l’incendie et aux compétences techniques rendues à notre commune. Les montants concernés sont fixés définitivement quelles que soient dans
les années futures les évolutions des services et de leur coût.

PrinterEmail_open_image

Le 03/10/2015 RAND'ART le samedi 3 et le dimanche 4 octobre

L'Office de Tourisme Pévèle Carembault organise deux RAND'ART le samedi 3 et le dimanche 4 octobre à l'occasion des Portes Ouvertes des Ateliers d'Artistes.


Téléchargez le programme complet du week-end.
PrinterEmail_open_image

Le SCOT (Schéma de Cohérence Térritoriale)

 Téléchargez le dernier communiqué SCOT Lille Métropole : 
QUELLE MÉTROPOLE EN 2035 ?




 Rappel sur : SCOT, PADD, DOO, qu’est que c’est que ça ? Où en est-on ?

Le SCOT (Schéma de Cohérence Territoriale) de Lille, créé par la loi SRU du 13 décembre 2000, est l’héritier du schéma directeur d’aménagement et d’urbanisme (SDAU) ; il fixe pour les 10 à 20 ans à venir, les vocations générales des espaces et définit leur organisation à l’échelle de l’arrondissement de Lille : 1 230 873 habitants (en 2006) et une surface de 98 300 hectares.

La loi, dite Grenelle 2, du 12 juillet 2010, a renforcé les objectifs du SCOT. Il doit ainsi notamment contribuer à préserver les espaces affectés aux activités agricoles ou forestières, équilibrer la répartition territoriale des commerces et services, diminuer les obligations de déplacements.

Un syndicat mixte a pour mission l’élaboration du SCOT. Il regroupe Lille Métropole Communauté Urbaine, la Communauté de Communes Pévèle Carembault, la Communauté de Communes de la Haute-Deûle, la Communauté de Communes des Weppes.

Le SCOT DE LILLE doit respecter les principes énumérés ci-dessus, être compatible avec le schéma directeur d’aménagement de gestion des eaux (SDAGE), le plan d’exposition au bruit de l’aéroport de Lille-Lesquin, la charte du Parc Naturel Régional Scarpe Escaut, …et aussi prendre en compte les divers programmes publics d’équipement, la charte du Pays Pévélois, l’occupation des sols dans les territoires et Etats limitrophes, les schémas de cohérence écologique, …etc.

Il contient obligatoirement :
- un rapport de présentation (diagnostic, état initial de l’environnement, …).
- Un projet d’aménagement et de développement durables (PADD) qui expose les choix retenus.
- Le document d’orientation et d’objectifs (DOO) qui met en oeuvre le PADD.

Il impose ses orientations :
- aux documents de planification (plan de déplacement urbain, schéma de développement commercial …),
- aux documents d’urbanisme (P.L.U., …),
- à certaines opérations comme les Z.A.C., les réserves foncières de plus de 5 hectares, … .

Le PADD du SCOT de Lille a été voté le 12 novembre 2012. Ce document de 100 pages préconise par exemple le maintien des activités économiques en ville (page 80), ainsi qu’un développement résidentiel périurbain limité aux centres urbains dotés d’une offre intermodale de transports (page 74). Cependant, seul le DOO (non encore terminé en ce qui concerne le SCOT de Lille) est juridiquement opposable aux documents qui lui sont subordonnés (par exemple un PLU).

La communauté de communes Pévèle-Carembault (C.C.P.C.), dont certaines communes relevaient auparavant du SCOT de Douai, a voté en juin dernier son choix pour le SCOT de Lille.

Un élu de Phalempin, Didier WIBAUX, adjoint à l’intercommunalité, fait partie du groupe des délégués de la CCPC au syndicat mixte du SCOT de Lille.

PrinterEmail_open_image

Le 28/06/2015 Pévèle en Selle

L’Office de tourisme Pévèle Carembault et la Communauté de communes Pévèle Carembault organisent la manifestation « Pévèle en Selle » le dimanche 28 juin à Saméon.


 
Veuillez trouver ci-dessous le programme de la manifestation. Il y a en aura pour tous les goûts : balades en calèche, vélos insolites, promenades avec des ânes et des poneys, parcours artistique, rando cyclo et rallye équestre… 


Téléchargez le programme
PrinterEmail_open_image

Co-working rural - je travaille au vert


Vous êtes travailleur indépendant ou télétravailleur, vous n'avez pas de local professionnel, vous aimez pouvoir travailler ailleurs que dans votre cuisine, vous cherchez à développer du lien social, vous en avez assez des problèmes de circulation, vous avez envie de travailler " au vert" ...

Prochainement ouverture de co-working à Mons en Pévèle.

Vous avez le profil du " co-worker rural " !

Le co-working, c'est un espace de travail partagé que chacun peut utiliser librement, tous les jours (co-worker permanent) ou occasionnellement (co-worker nomade) à moindre coût.

C'est un lieu collaboratif, de rencontres, d'échanges, de mutualisation, et aussi de convivialité ...

Alors n'hésitez pas ...
Rejoignez le collectif " Je travaille au vert " et son nouvel espace à Mons en Pévèle.

L'espace à taille humaine proposera 3 bureaux individuels, un open space, une salle polyvalente pouvant accueillir des réunions, ainsi que des animations et des services.

Attention le nombre de place est limité !

Contact: contact@jetravailleauvert.org
PrinterEmail_open_image

Le 18/02/2015 Débat public sur la Communauté de Communes Pévèle Carembault


 Découvrez la vidéo

La Communauté de communes Pévèle Carembault améliore le quotidien de ses habitants (collecte des ordures ménagères, entretien des voiries, développement économique, centres de loisirs, portage de repas à domicile, réseaux des médiathèques...).

Aujourd'hui, ces actions sont menées différemment suivant votre commune de résidence.

En 2016, elles devront être harmonisées sur l'ensemble du territoire.

Afin de nous aider à construire la Pévèle Carembault de demain, la Communauté de communes organise, du 18 février au 24 avril prochain, un Débat Public.


Elle vous sollicite pour y participer, et vous pose trois questions :

1. Comment maintenir et améliorer notre qualité de vie en Pévèle Carembault ?
2. Comment parvenir à mieux nous déplacer au quotidien ?
3. Comment s'épanouir sur notre territoire ?

Donnez-nous votre avis en partipant aux forums organisés en avril :
Le Jeudi 16 Avril de 18h30 à 21h - Marché de Phalempin (parc d'activité)
Le Mardi 21 Avril de 18h30 à 21h - Salle de sports de Coutiches

Dés le 18 février, vous pourrez également répondre au questionnaire en ligne sur http://pevelecarembault.participons.net 
et vous rendre dans votre mairie : une boîte à idées sera mise à votre disposition !

A vos Débats, prêts ? Participez !

 Découvrez la vidéo

Pour plus de renseignements, contactez la Communauté de communes Pévèle Carembault.
Tél. : 03 20 79 20 80 - debatpublic@pevelecarembault.fr

PrinterEmail_open_image

Le 14/07/2015 Guide des braderies en Pévèle Carembault

PrinterEmail_open_image

Le 12/04/2015 La classique "Paris-Roubaix" traverse la Pévèle

113 ème édition du Paris-Roubaix en Pévèle Carembault

Dimanche 12 avril 2015


Visages noirs de boue ou gris de poussière, clameurs de la foule, klaxon des voitures de courses, échappées, chutes… et pavés. Le Paris-Roubaix c’est toute cette ambiance qui fait de "l’enfer du Nord" le bonheur de notre territoire. Avec 15 communes traversées par la course, 15 secteurs pavésqui emmènent les coureurs vers le mythique carrefour de l’arbre, bien souvent, la course se joue en Pévèle Carembault.

Laissez-vous emporter par l’ambiance de la fameuse course cycliste avec ses 253 km pour relier Compiègne au vélodrome de Roubaix dont 52,7 km de pavés répartis sur 27 secteurs pavés...

En Pévèle Carembault, 11 secteurs pavés accueilleront les cyclistes prêts à être secoués sur nos chemins pendant une cinquantaine de kilomètres dont 16,8 km de pavés…

La course se joue souvent en Pévèle !

Horaires de passage estimés disponibles dés que possible sur www.tourisme-pevelecarembault.fr

 Téléchargez la plaquette réalisée par l'Office de Toursime Pévèle Carembault

PrinterEmail_open_image

CCPC & Symideme

Ces derniers mois, plusieurs habitants de plusieurs rues de notre commune ont signalé des dysfonctionnements dans le ramassage de leurs poubelles, tant en ce qui concerne le tri sélectif et les déchets verts, le mardi, que les déchets ménagers résiduels, le jeudi.
Malgré les interventions des élus Phalempinois et du syndicat de communes compétent auprès de la COVED (entreprise privée titulaire du marché), les choses ne sont pas revenues à la normale. Tout est fait pour y remédier.
Pour éviter que ne s’ajoutent à ces cas, des refus, cette fois ci justifiés, de collecte, quelques règles sont à rappeler, reprises dans le « guide du tri » disponible sur le site Internet de la commune de Phalempin.

Sont ainsi acceptés par les collecteurs :

TRI SELECTIF : uniquement les bacs fournis par le SIRIOM. Leur contenu doit respecter les prescriptions de l’affichette collée dans le bac ou disponibles dans le « guide du tri ». Les collecteurs peuvent refuser les bacs dont le contenu est non conforme.

DECHETS VERTS : les bacs verts livrés et prévus à cet effet, ainsi que les bacs personnels et, dès lors qu’ils sont d’un volume raisonnable, les fagots.

LES DECHETS RESIDUELS : les sacs fermés, ou bacs personnels roulants, ou poubelles personnelles rigides avec poignées.
En cas de problème de collecte, il y a lieu d’aviser le plus rapidement possible, et pendant les heures ouvrables, le secrétariat du SIRIOM au 03 20 32 10 20 ou
siriom@orange.fr. Il répercutera l’information auprès de l’entreprise de collecte qui organisera si possible un second passage.

UN EXEMPLE DU MILLE-FEUILLE ADMINISTRATIF !

Commune de Phalempin, Communauté de Communes Pévèle Carembault (CCPC), SIRIOM, SYMIDEME, qui est responsable de quoi et qui fait quoi ?
Rappelons que Phalempin ne peut assumer à elle seule la charge financière de la collecte et du traitement des déchets, et le principe administratif et fiscal qui veut que, dès lors qu’une compétence communale est transférée, la commune concernée ne peut plus y consacrer de dépenses ni affecter de personnel.
À la création de la Communauté de Communes du Carembault (CCC - 1993), Phalempin a confié la compétence « collecte des déchets ménagers » à cette collectivité, qui l’a ensuite transférée à un syndicat intercommunal déjà existant et spécialisé : le SIRIOM.
Les autres communautés de communes regroupées depuis le 1er janvier 2014 dans la Communauté de Communes Pévèle Carembault, n’avaient pas toutes fait ce choix, certaines ayant géré elles-mêmes cette compétence.
À l’heure actuelle, et dans l’attente d’une redéfinition de ses compétences, la CCPC hérite de la situation préexistante à sa création et le SIRIOM gère toujours la compétence « collecte des déchets ménagers » pour l’ancienne CCC (donc Phalempin), pour les communes de Ostricourt, Thumeries et Wahagnies, ainsi que pour la Communauté de Communes de Haute-Deule (Annoeulin et environs) qui, elle, ne fait pas partie de la nouvelle CCPC.
Le marché de la collecte a été attribué le 1er juin 2009 à la société COVED (filiale déchets du groupe SAUR) de Flers-en-Escrebieux ; le marché pour un montant mensuel d’environ 231 000 euros arrive à échéance le 29 février 2016.
Mais il ne suffit pas de collecter les déchets, il faut également les traiter !
Le SYMIDEME a été créé à cet effet en 1996 (même siège que le SIRIOM). Il traite les déchets du SIRIOM, de la nouvelle CCPC, ainsi que ceux de la Communauté de Communes des Weppes (Aubers, Fromelles et environs). C’est ainsi lui qui traite in fine les déchets de la commune de Phalempin. Il gère cinq déchèteries dont celle de Thumeries.
Les élus de Phalempin auprès du SIRIOM et du SYMIDEME sont notamment Thierry LAZARO, vice-président du SIRIOM, et Didier WIBAUX, membre du bureau du SIRIOM et vice-président du SYMIDEME.
On peut penser qu’à court ou moyen terme, le SIRIOM soit appelé à disparaître, et que le SYMIDEME devienne alors un syndicat compétent pour la collecte et le traitement des déchets.

PrinterEmail_open_image

Intercommunalité : vote du 1er budget

Les chiffres tout d’abord :

Il s’agit d’un budget global de 68,2 millions d’euros.

Fonctionnement :

Les recettes sont de 38,5 millions d’euros, auxquels il faut ajouter 7,2 millions de report du budget précédent ; 17 millions proviennent des impôts prélevés sur les ménages et 10 sur les entreprises ; 7,3 proviennent de la dotation de l’Etat.


Les dépenses sont de 45,8 millions d’euros, les postes importants correspondent à la gestion (10 millions), aux fonds de concours (10 millions) et aux dépenses de personnel (5,5 millions) ;

Investissement :

Pour le budget 2014, les recettes sont de 19,5 millions d’euros et les dépenses de  12,8 millions, pour un budget total de 22 millions d’euros (la différence correspondant aux reports de l’année précédente).

Une politique réaliste et cohérente :

Une volonté très nette de ne pas augmenter les impôts des ménages a prévalu sur l’option qui consistait à harmoniser à la hausse ces derniers en faisant une moyenne des taux de fiscalité qui s’appliquaient sur chacune des anciennes intercommunalités. La part intercommunale de la taxe d’habitation a donc été fixée au taux le plus bas, soit 11,51 % (celui de l’ancienne communauté de communes du Carembault à laquelle appartenait Phalempin). La C.C.P.C. se prive donc volontairement d’une recette de 300 000 euros.

Les autres impôts (fonciers bâti et non bâti, entreprises) verront leurs augmentations, minimes, lissées sur 12 ans.

Par exemple un habitant de Thumeries verra sa part de taxe d’habitation baisser de 55 euros ; un habitant de l’ancienne communauté de communes du Carembault verra son impôt sur le foncier bâti augmenter de 22 euros, lissés sur 12 ans.

En matière d’investissements n’ont été programmés que les travaux qui auraient pu être financés par les anciennes communautés de communes. De même, en ce qui concerne les subventions aux associations, la C.C.P.C. a décidé de reconduire les mêmes montants alloués jusqu’à présent aux associations bénéficiaires de la part de leur ancienne intercommunalité (depuis  au moins trois ans).

Un message très clair de volonté de ne pas augmenter la pression fiscale, de pragmatisme et de rigueur, a ainsi été adressé lors de ce budget primitif. C’est de très bon augure.

La suite :

Le budget voté dans les délais contraints imposés, il convient maintenant de parfaire la mise en place de la C.C.P.C. en définissant et en mettant en place les différentes commissions. Et de se mettre à l’étude du vaste chantier des compétences …

PrinterEmail_open_image

Communauté de communes Pévèle Carembault, Pays Pévélois et entreprises pévéloises.

L’AG de la CCPC a vu son exécutif, élu pour la première fois début janvier
2014, réélu presque à l’identique. De l’aveu même de son président Jean-Luc DETAVERNIER, il procède d’un équilibre subtil entre les représentants des anciennes communautés, et aussi entre les tendances politiques.

Il montre également une volonté très forte de de ne pas augmenter la pression fiscale et de soutenir le développement économique. Ainsi la moitié des dix vice-présidents sont issus du monde de l’entreprise. La soirée des entrepreneurs pévèlois, qui avait pour thème «le développement durable», a donc logiquement été parrainée par Jean-Luc Detavernier et Bernard Cortequisse, vice-président de la CCPC en charge du développement économique, du monde agricole et des parcs d’activités. Devant trois cents personnes, les responsables d’entreprises membres du club des dirigeants durables, Lesage à Chemy, Dumont-Energies à Avelin, Auxel à Gondecourt, Tifany à Phalempin, Agfa- Gevaert à Pont-à-Marcq, ainsi que le directeur du centre Leclerc de Templeuve ont montré leur dynamisme et leur sens de l’innovation. Ils avaient été précédés par une introduction du président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Lille. 

Avec la création de la CCPC, qui suit exactement les contours du Pays, les deux structures n’ont plus de raison de coexister. D’ailleurs les succès du Pays Pévélois préfiguraient la CCPC et justifiaient sa création. Les quatre salariés (qui travaillent sur les volets de l’entreprise et du tourisme), seront intégrés au personnel intercommunal.

L’exécutif de la CCPC est désormais composé comme suit :
Président : 
Jean-Luc Detavernier, maire d’Aix-lez- Orchies,
Vice-présidents :
Ludovic Rohart, adjoint au maire d’Orchies,travaux et des infrastructures, Bernard CORTEQUISSE, maire de La Neuville, développement économique, du monde agricole et des parcs d’activité, Eric MOMONT, maire de Mons-en-Pévèle, ressources humaines, moyens et biens, Luc FOUTRY, maire d’Attiches, aménagement du territoire, habitat, urbanisme et mobilité, Bernard CHOCRAUX, maire de Cappelle-en- Pévèle, environnement et développement durable, Benjamin DUMORTIER, maire de Cysoing, culture, équipements culturels et associations, Nadège BOURGHELLE-KOS, services à la personne, Jean-Michel DELERIVE, adjoint au maire d’Ostricourt, tourisme, sports et équipements sportifs, Sylvain Clement, adjoint au maire de Pont-à-Marcq, action envers la jeunesse, Yannick LASSALLE, maire de Nomain, technologies de l’informatique, économie numérique et haut débit.

Et au niveau national :
Pour la première fois, siègent dans les assemblées communautaires des « conseillers communautaires » (et non plus des délégués) élus directement. Au 1er janvier 2015 les communautés urbaines existantes deviendront automatiquement des « métropoles », avec des compétences renforcées en matière de logement et de transport. La logique de cette évolution est par la suite la fusion, sur son territoire, de la métropole et du département (expérimentation prévue pour le Grand Lyon en 2015).

Le Parlement a voté en février une disposition de loi qui prévoit, d’ici à trois ans, le transfert à l’intercommunalité de la compétence « plan local d’urbanisme » (sauf en cas d’opposition de 25 % des communes, représentant au moins 20 % de la population).

PrinterEmail_open_image

Intercommunalité : 2ème assemblée de la CCPC

Assemblée générale du 20 janvier 2014 à 19 heures 30 à Cysoing (59).

Il s’agit encore une fois d’une assemblée générale dont les décisions purement formelles permettent la continuité de la mise en place de la nouvelle intercommunalité en attendant les prochaines élections municipales.

Le président ne souhaite pas dans un premier temps donner de délégation de signatures, pour prendre connaissance de l’ensemble des dossiers.

Des votes positifs ont eu lieu sur les indemnités des présidents et vice-présidents, sur la composition de la commission d’appel d’offres, sur la composition de la commission spécifique « ZAC de La Neuville », sur le recrutement  d’agents contractuels de remplacement, sur le maintien  des durées d’amortissement décidées par les anciennes communautés de communes, etc.

Il a de même été voté les délégués au conseil d’administration à la  société publique locale (S.P.L.) pour la gestion et l’exploitation de la salle omnisports Pévèle-Aréna et du centre culturel Le Pacbo à Orchies, ainsi que la signature de la convention, pour l’année 2014, entre la Communauté de Communes Pévèle-Carembault, propriétaire des équipements, et cette même S.P.L. qui bénéficiera (report des chiffres de 2013) d’une subvention de 668 000 euros de la part de la CCPC.

Une réflexion est engagée sur le devenir du pays pévélois (statut d’association et interlocuteur de la Région) dont le périmètre correspond exactement à celui de la C.C.P.C. qui est son seul adhérent, ainsi que sur les prochaines commissions à installer."

PrinterEmail_open_image

Le 20/01/2014 Intercommunalité : 1ère assemblée de la CCPC

Intercommunalité : 1ère assemblée de la Communauté de Communes Pévèle-Carembault

Lieu : Maison du temps libre à Ostricourt ;

Date : 8 janvier 2014 de 19 heures 30 à 22 heures 30

Objet : mise en place de l'exécutif du nouvel E.P.C.I. jusqu'aux prochaines élections municipales ;

59 élus présents ;


Résultats :

Président : Jean-Luc DETAVERNIER, ancien président de la communauté de communes Espace en Pévèle (maintenant intégrée dans la CCPC)

 
une fois élu, Jean-Luc DETAVERNIER a proposé un exécutif resserré de cinq vice-présidents et jusqu'aux prochaines municipales : proposition acceptée

sont élus :
 
1er vice-président (délégation = biens et moyens) : Jean-Marie RUANT, conseiller général, ancien président de la communauté de communes Sud-Pévélois ;

2ème vice-président (délégation = développement économique) : Bernard CORTEQUISSE, ancien président de la CC du Carembault ;

3ème vice-président (délégation = environnement, enfance, jeunesse, seniors) : Bernard CHOCRAUX, maire de Cappelle en Pévèle

4ème vice-président (délégation = aménagement du territoire ...) : Luc FOUTRY, maire d'Attiches

5ème vice-président (délégation = travaux et infrastructures ...) : Thierry BRIDAULT, élu de Beuvry-la-Forêt

Le bureau a ensuite été élu dans sa totalité ; il est composé, outre du président et des vice-présidents, des parlementaires (Dominique Bailly, sénateur maire d'Orchies, et Thierry LAZARO, député maire de Phalempin), ainsi que de six autres représentants de communes membres de la CCPC.

Les autres décisions prises par cette première assemblée générale sont d'ordre administratif et technique : délégations de compétences et signatures, création de régies, recrutement d'un administrateur …

Prochaine assemblée générale : le 20  janvier 2014 à 19 heures 30 à Cysoing.

PrinterEmail_open_image
 
Retour