Histoire de la forêt

Forêt historique

La Forêt domaniale

A la fin du XVIème siècle, par le biais des successions, le château du Plouick et son bois, alors territoire espagnol, échoient au roi de France. Successivement, Henry IV, Louis XIII et Louis XIV furent suzerains du châtelain de Phalempin, alors que la Flandre n’était pas encore rattachée au royaume de France. Après la conquête de la Flandre en 1667, le roi de France conserva ses droits jusqu’à la Révolution.


Promenade historique en forêt

Partir du Leu-Pindu en empruntant la petite drève limitant le bois vers le Sud-Est, jusqu’au château de l’Hermitage, ancienne résidence de l’intendant forestier royal. Il appartient aujourd’hui à l’O.N.F, l’Office National des Forêts. Certaines des allées, les drèves, ont conservé des appellations. Ainsi trouve-t-on la drève des morts, chemin emprunté par le cortège funéraire. De même une auberge, le Leu-pindu et son enseigne significative, rappelle une bien étrange coutume. A cet endroit, existait une drève du même nom où se dressait un gibet. Lieu patibulaire particulier, car on y procédait, suivant des procédures juridiques, à la pendaison des loups coupables de méfaits.


Les étangs

Après la seconde guerre mondiale, le Comptoir Tuilier du Nord avait obtenu l’autorisation de prélever l’argile située dans la forêt non loin de l’entreprise et cela jusque dans les années 80. Les excavations conséquentes à la récupération de l’argile se sont emplies naturellement d’eau pour former des étangs qui ont été aménagés. La baignade est interdite et la pêche autorisée exclusivement dans l’étang de pêche.


Les cartes et parcours téléchargeables:

- parcours balisés 

- plan de la forêt 

- carte et parcours 

 
PrinterEmail_open_image
 
Retour